La balade en radeaux sur le Canal de Pertuis-Cadenet a fait des vagues (G.S.) - Pertuisien.fr, la vie à Pertuis (84)


La balade en radeaux sur le Canal de Pertuis-Cadenet a fait des vagues (G.S.)





Bonjour,

Ce dimanche 17 septembre 2017, la balade en radeaux sur le Canal de Pertuis-Cadenet a été “entachée” par un incroyable incident qui a nécessité l’intervention de la police municipale et d’une forte pince coupante, car la berge pédestre qui longe le canal était fermée des 2 côtés et cadenassée de chaines !

Malgré les échanges courtois mais fermes, papiers à l’appui les uns et les autres - la propriétaire affichée des lieux était accompagnée d’un huissier - les chaînes ont bel et bien été sectionnées.

Pourtant le simple bon sens voudrait que sur une berge communale, qui plus est le jour où les services de sécurité sont nécessaires, le passage soit normalement libre : un incident, un accident, une blessure, une noyade, un incendie !?!

Après quelques retards, la balade a repris dans la bonne humeur. Les photos vous en diront plus ...

- Pour les amateurs d’histoire, reportez-vous au dossier pédagogique - Société du Canal de Provence : www.canal-de-provence.com;
Il contient 51 pages pour se rendre compte de l’équipement hydraulique, les pages 23 et 24 concernant directement la vallée du Calavon et Sud Luberon.

- Voir aussi les irrigations de la basse Durance : www.persee.fr où, page 48/57 on peut lire que le Canal PERTUIS-CADENET - long de 23 km - a été achevé en 1873 ...

- Enfin, il est utile de remonter aux origines avec la référence de Marylène SOMA BONFILLON (1) et le Canal de CRAPONNE, exemple de maitrise de l’eau en Provence dès 1554 : www.asainfo.fr.

(1) En 1554, Adam de Craponne, gentilhomme provençal et ingénieur du roi, obtient l'autorisation de dériver de l'eau de la Durance pour la conduire à travers les terroirs de la Provence occidentale. L'étude que nous avons faite, porte sur la construction du canal mais aussi et surtout sur son utlisation et le rôle des hommes dans la maîtrise de l'eau. Fossé en terre, le canal est composé de plusieurs branches et d'une arborescence de rigoles. Construit en priorité pour les moulins, ce canal favorisa aussi l'agriculture : c'est un canal mixte, usinier et d'irrigation. Des moulins à farine, à huile et quelques usines s'établirent le long du canal. L'extension de l'espace irrigué est particulièrement perceptible dans la steppe de la Crau qui voit la mise en place de prairies. Les hommes ont domestiqué l'eau et géré le canal. Des systèmes de distribution et de contrôle de l'eau s'établissent et les gardes du canal tiennent une place indispensable dans cette organisation. Canal privé mais d'utilité publique, il a donné à Adam de Craponne l'image d'un bienfaiteur pour sa région.

Bien à tous,

Gilbert SOULET






































































ALBUM COMPLET GRAND FORMAT - PETIT FORMAT - DIAPORAMA


Date de publication ou de dernière modification : le 17-09-2017 à 22h - Page consultée 426 fois

Erreur, oubli, suggestion : écrire au webmaster (pertuisien@gmail.com)

Clauses de non responsabilité. A l'exception des titres, rédigés par le webmaster, les articles signés publiés ici n'engagent que la responsabilité de leur auteur. Par ailleurs, Pertuisien.fr n'entend pas se substituer à la presse ou aux autorités en matière d'information et décline toute responsabilité en cas d'omission importante ou d'erreurs relayées sur cette page.

Avertissement : certaines illustrations reprises ci-dessus peuvent faire l'objet d'un droit d'auteur

Copyright ©2017 LePertuisien.fr - Eric Vermeesch - Reproductions autorisées moyennant citation de la source.